pérou.

Découverte des aires protégées péruviennes

Les voyageurs aimant les aventures et les moments de dépaysement sont invités à se rendre en Amérique latine. Sur ce continent, il existe plusieurs destinations touristiques qui valent amplement le détour. Parmi ces contrées sud-américaines à absolument visiter en famille ou entre amis, il y a le Pérou. Il faut savoir que ce pays a la particularité de posséder plusieurs points d’intérêt comme les sites historiques, les villes ou encore les parcs naturels. Ceux qui effectuent leur premier séjour au Pérou peuvent, par exemple, placer leurs vacances sous le signe de la découverte des réserves naturelles du territoire. Les nouveaux-venus sont notamment conviés à aller dans la province de Pisco. C’est dans cette partie du Pérou qu’est situé le parc national de Paracas. Ce dernier a une superficie assez conséquente, car celle-ci fait environ 3 350 km². Il constitue un abri pour de nombreuses espèces fauniques et floristiques. Les ornithologues seront aux anges sur place, car ils verront des manchots de Humboldt, des goélands gris, les cormorans de Gaimard et bien d’autres encore.

Pacaya-Samiria, un autre site naturel à ne pas manquer

pérou

Pour la suite de leurs séjours au Pérou, les vacanciers pourront visiter la réserve de Pacaya-Samiria. Cette dernière englobe plusieurs régions du pays, à savoir Alto Amazonas, Loreto, Ucayali et Requena. Sa superficie est tout simplement gigantesque, car celle-ci couvre près de 2 millions d’hectares. Il s’agit ici de la plus grande réserve nationale de tout le territoire péruvien. L’aire protégée en question a été érigée en février 1972. Vingt ans plus tard, elle a officiellement été reconnue en tant que site Ramsar, puis en 2008, on l’a classé parmi les zones importantes pour la conservation des oiseaux. Il faut savoir que la réserve de Pacaya-Samiria est en majeure partie constituée d’une zone humide regroupant lacs, marécages et trous d’eau. Dans chaque milieu, les amoureux trouveront plusieurs espèces de mammifères, de reptiles, d’oiseaux ou encore d’amphibiens. Par ailleurs, lors d’une virée en bateau sur une des étendues d’eau, les aventuriers verront certainement des dauphins roses, des lamantins, des loutres géantes, des caïmans noirs…

Le parc national de Manú, un joyau touristique péruvien

Séjourner au Pérou n’est pas seulement une occasion de s’aventurer dans le parc national de Paracas et la réserve nationale de Pacaya-Samiria. En effet, les touristes pourront découvrir d’autres sites naturels exceptionnels. Manú, par exemple, qui est aussi un parc national de renom du pays vaut largement le détour. Cette aire protégée est classée parmi les réserves de biosphère de la planète. Elle est localisée entre Cusco et Madre de Dios, des départements du territoire. Sa superficie avoisine les 18 000 km² et ses décors naturelssont, entre autres, composés d’une immense végétation et de falaises. Sur ces formations géologiques appelées « collpas », les passionnés d’oiseaux verront des perroquets. Ces spécimens aviaires trouvent leurs nourritures dans les parois des roches.